Les papys graffeurs du Portugal


Au Portugal, les nouveaux rois du street-art ont largement dépassé l’adolescence. Depuis 2012, le collectif de graffeurs le plus en vue du Portugal s’appelle Lata 65 : Lata pour bombe aérosol, 65, comme l’âge minimum de départ a la retraite. Moyenne d’âge de ses membres : 70 ans. C’est la street artiste Lara Seixo Rodrigues qui a eu l’idée d’initier les personnes âgées au tag. En 4 ans, elle a formé une centaine de papis et mamies graffeurs.